Coudre la chemise ESTHER “Pas à Pas”

12 janvier 2022 | Non classé, Accueil, Tutoriels

Bonjour,

Avec ce billet, je vous propose de coudre ensemble pas à pas la chemise ESTHER. C’est un patron de couture édité en 2020 et c’est ma chemise préférée. J’en ai cousu plusieurs dont déjà 5 pour moi dans différentes matières: coton, viscose et double gaze. Elle se prêtera aussi facilement au tencel, à la soie ou encore aux crêpes ou denim léger.

On dit souvent qu’à partir du moment où l’on est capable de coudre une chemise complète, on peut tout coudre ensuite et c’est vrai! C’est l’exercice ultime pour connaître son niveau de couture. Si vous êtes capable de coudre une chemise, votre niveau est clairement celui d’une couturière confirmée.

Pour cette version, j’ai choisi un double gaze de chez Rico design et vous verrez au fil du tutoriel qu’il s’effiloche légèrement et qu’il est assez fragile. On s’adaptera en conséquence. Il est très important pour réussir un projet de couture de bien évaluer les points techniques du modèle à coudre et de réfléchir aux conséquences que cela peut avoir en fonction du tissu choisi (choix du thermocollant, choix des marges de couture et faisabilité)

Les gros points techniques abordés pour ce projet sont les suivants:

  • le col sur pied,
  • les fronces,
  • et les fentes capucins.

Vous trouverez l’emploi tissu c’est-à-dire le métrage nécessaire à la réalisation de ce modèle, la liste des autres fournitures et la planche du patron ICI.

Vous êtes prête? C’est parti…

Etape 1: Préparation du patron

Il s’agit ici de décalquer les différentes pièces du patron (en prenant soin de le faire dans la taille choisie). Pour choisir votre taille, je vous invite à vous référer au tableau de mensurations du patron. Pour ce modèle, si vous êtes entre deux tailles, je vous invite à choisir la taille du dessus. Vous vous sentirez à l’aise dans votre chemise et c’est un modèle qui se prête à un porté “loose fit”.

Il est important pour s’y retrouver et archiver son patron de bien reporter sur chaque pièce:

  • le nom du modèle,
  • le nom de la pièce,
  • le DL (droite ligne ou droit fil),
  • les indications de coupe,
  • la taille,
  • et l’ensemble des repères et marquages présents sur le patron.

Il vous faut ensuite ajouter les marges de couture. Elles ne sont jamais incluses chez République du chiffon. Pourquoi?

On me pose cette question régulièrement et il est important de savoir que les marges de couture sont variables en fonction de plusieurs critères:

  • la matière utilisée (un tissu qui s’effiloche par exemple demandera plus de marge)
  • le niveau de la couturière (une couturière débutante souhaitera surement une marge de couture plus importante)
  • le choix de la couture en elle-même (simple ou couture anglaise? une couture anglaise nécessite une marge d’au moins 1,2cm et plus si le tissu s’effiloche)

De plus, l’absence de marges sur le patron original vous permet d’adapter celui-ci plus facilement à votre morphologie et se prêtera aussi plus facilement à tous les types de modifications ce qui vous rend bien plus libre d’utiliser le patron comme base pour laisser votre créativité s’exprimer!

C’est aussi pédagogique car en décalquant les pièces et en ajoutant les marges de couture, on réfléchit déjà à l’assemblage, on s’approprie les différentes pièces et on est déjà “dans le modèle”.

Ici, le tissu s’effiloche légèrement et il ne se déforme pas trop, j’ajoute donc des marges de couture de 1cm. J’utilise une règle japonaise ce qui facilite grandement les choses et rend l’étape plus rapide.

Attention, les marges de couture doivent être ajoutées sur le papier, avant la coupe! C’est beaucoup plus précis et la précision est important pour un résultat propre et soigné.

Une fois cette étape de préparation terminée, je coupe les pièces papier le long des marges de couture.

CONSEIL: Ne négligez pas cette étape, prenez votre temps! Une préparation soignée assure un montage fluide, sans souci et rend la couture bien plus agréable car tout va “caler nickel”!

Etape 2: La coupe

Etape très importante, votre coupe doit être soignée, précise et nette.

La première chose à faire est de bien repasser votre tissu, à la vapeur, on appelle çà “Décatir” (Cela va élimer l’apprêt que les fabricants ajoutent aux tissus, c’est une sorte de lustre. Cela va aussi réduire le taux de rétrécissement du tissu. Vous pouvez laver votre tissu au préalable si le taux de rétrécissement est au delà de 15% mais c’est assez rare. Pour être honnête, je ne lave jamais les tissus avant de les coudre, décatir suffit). Lors de cette étape de repassage, pliez votre tissu en deux dans le sens de la longueur, bien bord à bord et formez le pli.

Lissez ensuite à la main votre tissu sur une grande table. Si vous n’avez pas de grande table de coupe, il se peut que votre tissu tombe sur l’une des extrémités. Il faut faire attention à ça car ça risque de tirer et de déformer les pièces au moment de la coupe. Je place une grande règle avec un poids dessus sur l’une des extrémités pour l’éviter.

Placez ensuite vos pièces sur le tissu. Référez-vous au plan de coupe présent dans le guide réalisation du patron.

Je ne décalque pas 2 fois les pièces à couper au pli plusieurs fois donc je laisse la place pour les couper.

Epinglez les pièces au tissu judicieusement. Sans déborder.

Coupez les pièces au ras des marges.

Etape 3: Le thermocollant

Appliquez un thermocollant sur certaines pièces permet de leur donner plus de tenue et de les renforcer. Sur une chemise, il est risqué pour le rendu final de s’en priver.

Choisissez un thermocollant tissé, adapté à votre tissu.

Ici mon tissu est fin et souple. Je choisis donc un thermocollant fin.

Je coupe toujours le thermocollant un peu plus grand que les pièces car il peut se rétracter à chaud. Dans les régles de l’art, on thermocolle le tissu pour ensuite couper les pièces mais c’est très gourmand en thermocollant alors par souci d’économie, je thermocolle les pièces coupées.

Les pièces à thermocoller pour ce modèle sont:

  • 1x le pied de col
  • 1x le col
  • 1x un demi poignet dans le sens de la longueur + marge (Pliez le poignet en deux dans le sens de la longueur en ajoutant 1cm de largeur)

Mon tissu étant fragile, je décide de thermocoller également la partie en pointe de la fente capucin. Je plie la pièce papier de sorte de pouvoir couper la pointe + 1cm sur le côté intérieur.

Appliquez ensuite le thermocollant sur chacune des pièces:

  • Repassez chaque pièce envers vers vous.
  • Positionnez le thermocollant endroit vers vous (Partie collante contre envers de chaque pièce).
  • Plaquez au fer bien chaud.
  • Coupez le surplus de thermocollant en bordure des pièces.

CONSEIL: Ne lissez pas au fer! Positionnez votre fer sur chaque partie, exercez une forte pression en compter 15 secondes, positionnez ensuite votre fer sur une autre partie et ainsi de suite. En lissant, vous risquez de créer des plis et de déformer vos pièces.

Etape 4: Les repères du patron

Marquez en crantant ou à la craie l’ensemble des repères du patron.

Pensez à marquer d’un repère le devant des manches 😉

Ajoutez ensuite un repère au niveau du milieu des pieds de col et au milieu des cols.

La préparation est terminée! On va passer devant la machine mais le fer n’est jamais loin 😉

Etape 5: Assembler le col

Je vous propose d’entrer tout de suite “dans le dur” avec l’assemblage du col.

  • Positionnez les cols endroit contre endroit et bord à bord et piquez tout le tour extérieur à 1cm.

ASTUCE: Voici une petite technique pour réussir de jolies pointes de col.

  • Commencez votre couture sur l’un des petits côtés à 1cm du bord.
  • Stoppez le couture juste au niveau de la pointe, laissez votre aiguille plantée dans le tissu et levez le pied de biche de votre machine.
  • Coupez une longueur de fil d’environ 40cm et pliez-la en deux.
  • Glissez le fil doublé entre les deux pièces de col jusqu’à ce qu’il butte contre l’aiguille.
  • Baissez le pied de biche et piquez un seul point, pour passer au dessus du fil.
  • Laissez l’aiguille plantée dans le tissu et levez le pied de biche.
  • Joignez les deux parties de votre fil doublé vers l’intérieur du col en l’éloignant des bordures.
  • Faites pivoter vos pièces pour poursuivre la couture sur la grande longueur du col.
  • Cousez à 1cm jusqu’à l’angle suivante et insérez un fil doublé de la même manière.
  • Dégarnissez les angles du col en biseaux. Attention, ne coupez pas trop prés des angles surtout si votre tissu est fragile ou s’effiloche.

Remarque: Les fils doublés sont à l’intérieur du montage.

  • Retournez le col sur l’endroit.
  • Tirez sur les fils en douceur pour former les angles.
  • Retirez ensuite les fils.

ASTUCE: Avant de repasser votre col et pour avoir une jolie bordure extérieure. Vous pouvez ouvrir les coutures à l’ongle. C’est-à-dire venir “gratter” les coutures pour les ouvrir avant de les plaquer au fer l’une contre l’autre (envers contre envers). Cela permet d’éviter les faux plis 😉

  • Repassez soigneusement le col ainsi formé.
  • Pliez le col en deux, bord à bord et crantez le milieu.
  • Formez au fer un repli de 1cm sur le bas du pied de col thermocollé.
  • Pliez le pied de col en deux, bord à bord et vérifiez que les arrondis et toute la longueur sont symétriques.
  • Positionnez le pied de col thermocollé avec repli endroit vers vous.
  • Venez superposer le col, partie thermocollée vers vous en prenant soin de faire correspondre les crans de repère des milieux du pied de col et du col.
  • Ajoutez le deuxième pied de col envers vers vous en prenant soin de faire correspondre les crans de repère des milieux du pied de col et du col.
  • Amenez l’ensemble bord à bord.
  • Epinglez.

ASTUCE: Pour vous assurer la couture de jolis arrondis de pied de col, marquez-les au préalable à 1cm du bord à la craie ou au crayon Frixion (il s’effacera au premier coup de fer)

  • Piquez tout le tour extérieur du pied de col à 1cm du bord.
  • Pliez le col, bord à bord, et vérifiez la symétrie de votre pied de col (la hauteur et les arrondis).
  • Rectifiez si nécessaire.
  • Dégarnissez les marges de couture des arrondis du pied de col à 0,3cm de la couture et la longueur du col à 0,5cm.
  • Retournez le pied de col sur l’endroit.

CONSEIL: Retournez en calant votre pouce sur la couture de l’arrondi et en tenant fermement.

  • Repassez soigneusement tout le col.

Etape 6: Former les pattes de boutonnage

C’est à cette étape et après avoir manipuler le tissu pour la couture du col qu’un sérieux doute m’assaille quant à la tenue du tissu pour la réalisation des boutonnières et la couture des boutons. au vue de la fragilité du tissu.. “ça va pas le faire”. Je choisis de ne pas prendre de risque et même si je ne suis pas fan des pattes de boutonnage rigide, et je décide de couper un renfort de thermocollant pour la longueur des pattes. Je ne veux pas que cela soit trop rigide alors je choisis de ne mettre qu’une seule épaisseur mais qui englobera le pli formé par les pattes sur les milieux des devants (zone fragile également car beaucoup manipulée). La bande fera donc 4cm de large (3cm de largeur de patte + 1cm pour englober le pli du milieu devant) sur toute la hauteur du milieu devant.

Une fois les ajouts de thermocollant coupés, je les positionne soigneusement et je les plaque au fer.

On forme ensuite les pattes:

  • Formez un pli de 1cm au fer sur chaque milieu devant.

  • Formez, toujours au fer, un second repli de 3cm.
  • Piquez les longueurs à 1 ou 2mm du pli.
  • Repassez soigneusement.

Etape 7: Assembler le dos

Le dos de la chemise ESTHER est construit en deux parties, un empiècement haut et une pièce dos qui sera froncée pour apporter du volume à la chemise et donc son côté masculin “loose fit”

Tout d’abord, réglez votre machine sur un point large, entre 5 et 6mm sans point d’arrêt automatique si vous avez cette option.

Passez ensuite deux fils de fronces en haut du dos, entre les deux crans de repère. Le premier à 0,5cm du bord et le second à 1,5cm de bord. Plus vos coutures seront parallèles, plus vos fronces seront jolies 😉

Positionnez l’empiècement dos en face du dos.

Les crans de repère n’étant pas très visibles sur la photo je les ai marqué au fluo.

Sur l’un des côtés, nouez les fils de fronces ensemble pour les bloquer.

Tirez sur les fils de fronces pour aligner la longueur entre les repères du dos et la longueur entre les repères de l’empiècement.

Nouez l’autre côté des fils de fronces pour bloquer la distance entre les crans.

Répartissez les fronces de façon équilibrée sur toute la longueur.

Positionnez l’empiècement bord à bord et endroit contre endroit avec le haut du dos.

Piquez toute la longueur à 1cm.

CONSEIL: Ecartez bien les zones nouées pour éviter un pli disgracieux au niveau du début et de la fin des fronces.

Sur l’endroit, un seul fil de fronces apparait à 0,5cm de la couture.

Retirez les fils de fronces.

Plaquez au fer les marges de couture vers le haut. N’hésitez pas à “écraser” les fronces.

Sur l’endroit, repassez de nouveau la zone de fronces pour leur donner un joli volume.

Remarque: C’est cette étape en deux temps “écraser” puis “délier” les fronces qui leur donne toute leur joliesse.

Etape 8: Assembler les devants avec le dos.

Il s’agit ici d’insérer le devant avec le dos par les épaules en insérant la doublure de l’empiècement dans le même temps.

  • Positionnez le dos, endroit vers vous.
  • Superposez les devants endroit contre endroit avec le dos (envers vers vous).
  • Ajoutez ensuite l’empiècement restant envers vers vous.
  • Amenez les épaules de toutes les pièces bord à bord. Vous constaterez un excés de longueur de 1cm au niveau de chaque épaule de l’encolure dos. C’est normal, ce sont les retours de couture dûs aux marges. Il faut les placer comme suit.

Remarque: Dans les règles de l’art, ces retours de couture sont prévus au moment où l’on ajoute les marges de couture.

  • Piquez les longueurs d’épaules ensemble à 1cm. La couture tombe pile au croisement entre les retours de couture devant/dos
  • Rabattez au fer la doublure de l’empiècement envers contre envers à l’intérieur du vêtement ouvert.
  • Plaquez bien les coutures des épaules au fer.
  • Sur le bas de la doublure de l’empiècement, formez au fer un pli de 1cm.
  • Rabattez-le ensuite, toujours au fer, sur l’envers du dos.

Remarque: Le pli doit couvrir le couture précédente de 2/3mm pas plus, pas moins.

  • Pour faciliter la couture, épinglez toute la longueur de façon régulière.
  • Sur l’endroit, piquez toute la longueur à 1mm du bord de la couture précédente.

Vue endroit et vue envers de la couture.

Etape 9: Montage du col sur le corps de vêtement

  • Pliez l’encolure en deux pour cibler le milieu de l’encolure dos et y placer un cran de repère.
  • Positionnez le vêtement ouvert et envers vers vous.
  • Superposez le pied de col non thermocollé en prenant soin de faire correspondre les crans de repère des milieux.
  • Positionnez ensuite l’une des extrémités du pied de col bord à bord avec le bord de la patte de boutonnage correspondante, épinglez si nécessaire.
  • Piquez toute la longueur à 1cm en prenant soin de bien amener les longueurs bord à bord le long de la couture et de faire correspondre les crans des milieux. Terminez la couture avec l’autre extrémité du pied de col bord à bord avec le bord de l’autre patte de boutonnage.
  • Plaquez au fer les marges de couture vers l’intérieur du pied de col.
  • Rabattez le pied de col sur l’endroit de l’encolure du vêtement.
  • Prenez soin de bien “rentrer” les marges de couture au niveau des extrémités pour éviter les “bourrelets” disgracieux.(Comme précédemment, le repli du pied de col doit couvrir la couture précédente de 2/3mm pas plus, pas moins)
  • Piquez toute la longueur à 1ou 2mm du bord du pli en piqûre/nervure (C’est-à-dire que la piqûre est au dessus du pli sur l’endroit et juste en dessous sur l’envers)

Vue endroit

Vue envers

Passez une petit coup de fer pour replier le col en position finale 🙂

Etape 10: Le montage des fentes capucins

Les fentes capucins sont des pièces utilisées pour la finition des fentes des poignets. On les trouve généralement sur les chemises d’homme mais de nos jours “non genrés”, on fait bien ce qu’on veut!

Il s’agit donc de monter les fentes capucins en bas des manches en créer la fente dans le même temps.

Dans un premier temps, il faut reporter soigneusement les marquages du patron sur l’envers des pièces à la craie ou au crayon effaçable à chaud.

Positionnez ensuite les fentes capucines en bas de l’envers de chaque manche, au niveau du cran de repère du milieu. Bien bord à bord avec le bas. Voir ci-dessous. Attention, le côté avec pointe de la fente doit se positionner sur le côté le plus large de la manche.

Il s’agit ici de coudre un rectangle à 1cm tout autour de la ligne de fente. Si vous n’êtes pas à l’aise, je vous invite à marquer la couture au préalable comme suit:

Piquez ensuite le long de votre marquage. C’est exactement le même principe de couture que pour une incrustation:

Piquez le long de la première ligne (1) jusqu’au premier angle. Stoppez la couture, laissez l’aiguille plantée dans le tissu et levez le pied de biche (2), faites pivoter l’ensemble pour vous aligner avec la longueur suivante (3), baissez votre pied de biche et poursuivez la couture jusqu’à l’angle suivant (5), procédez de la même façon pour négocier l’angle et terminez le rectangle (6,7,8 et 9)

Réalisez ensuite la fente aux ciseaux en coupant au milieu les 2 épaisseurs jusqu’à environ 1cm du bout du rectangle (1 et 2). Coupez ensuite un V renversé en direction des angles jusqu’à 2mm de ceux-ci (3, 4 et 5)

Vue sur l’endroit en image (6).

Rabattez la fente capucin sur l’endroit du bas de manche, très soigneusement. Ouvrez d’abord les coutures au fer puis plaquez ensuite au fer comme suit:

Sur l’endroit, rabattez au fer le côté sans pointe de la fente et sa marge de couture sur le rectangle ouvert.

Formez un pli de 1cm sur le côté extérieur puis un second repli de 2cm de sorte de couvrir complètement la fente et de couvrir également la couture précédente de 2mm.

Piquez en bordure le long de la couture précédente à 1mm (Stoppez la couture à 1 ou 2mm au dessus de la fin de la marge de couture précédente).

Plaquez ensuite au fer pour bien marquer le pli en haut de la fente. Il doit être bien perpendiculaire aux côtés et bien droit.

Vue de la couture sur l’endroit et sur l’envers.

Sur l’endroit toujours, rabattez le côté avec la pointe et sa marge de couture du côté de la fente.

Formez un repli de 1cm sur le côté extérieur (non cousu) puis formez un second pli de 2cm pour couvrir intégralement la fente précédemment cousu. Le pli doit couvrir également la couture de 1/2 mm).

Formez ensuite toujours au fer, deux replis de 0,5cm en haut de la pointe, épinglez pour maintenir.

A la machine, dégagez légèrement l’autre côté de la fente (déjà cousu) pour ne pas l’insérer à votre couture. Attention toutefois à ne pas trop l’écarter car il ne faut pas que le haut et le pli formé au fer précédemment sur l’envers ne bouge.

  • Piquez la première longueur à 1/2mm du bord jusqu’au premier angle. Stoppez la couture mais laissez l’aiguille plantée dans le tissu.
  • Levez le pied de biche.
  • Retirez les épingles at aidez-vous de la pointe de ciseaux pour maintenir votre pointe en place.
  • Faites pivoter l’ensemble pour aligner votre aiguille sur la longueur suivante.
  • Baissez le pied de biche et piquez jusqu’à la pointe , toujours à 1/2mm.
  • Stoppez la couture et laissez l’aiguille plantée dans le tissu.
  • Levez le pied de biche et faites pivoter pour aligner votre aiguille à la longueur suivante.
  • Selon le même principe, négociez l’angle suivant.
  • Piquez la longueur jusqu’au niveau du haut des marges de couture (Fente/Bas de manche) au niveau où vous avez stoppé la couture de l’autre côté de la fente.
  • Laissez l’aiguille plantée, levez le pied de biche et faites pivoter le tissu pour aligner votre aiguille sur un angle droit par rapport à la longueur précédente (la couture va “traverser la fente”).
  • Piquez jusqu’à l’autre côté et stoppez par un point d’arrêt.

Vue endroit et vue envers de la fente terminée.

Il vous faut maintenant procéder de la même façon et monter le fente capucin sur le bas de la seconde manche.

Etape 11: Monter les poignets

Il s’agit d’assembler les poignets aux bas des manches. Il faut donc terminer les manches au préalable.

Tout d’abord, fermez les manches endroit contre endroit à 1cm puis surfilez les marges de couture ensemble. Plaquez-les ensuite au fer vers le dos des manches.

Piquez ensuite les 2 plis présents en bas de chaque manche.

Positionnez les crans de repère de plis l’un sur l’autre, tissu endroit contre endroit. Piquez en perpendiculaire du bas de manche sur 1,5cm. Rabattez ensuite au fer le pli sur le côté opposé à la fente puis réalisez une piqûre de maintien du pli à 0,5cm en parallèle du bas de manche. Répétez l’opération sur le deuxième pli de la manche puis sur les deux plis du bas de l’autre manche.

Préparez ensuite les poignets. Positionnez le poignet envers face à vous.

Pliez au fer le poignet dans le sens de la longueur, envers contre envers pour marquer le milieu.

Formez, toujours au fer un pli de 1cm, envers contre envers du côté thermocollé du poignet.

Repliez le poignet en son milieu sans le sens de la longueur puis pliez-le dans le sens de la hauteur pour vérifier que les deux côtés soient bien identique en hauteur.

Inversez ensuite le pli du milieu (sens de la longueur) en pliant endroit contre endroit, épinglez si necessaire.

Piquez les deux côtés à 1cm des bords.

Vérifier une nouvelle fois que les hauteurs sont identiques.

Dégarnissez les angles en biseaux.

Retournez le poignet sur l’endroit.

ASTUCE: Pincez l’angle entre vos doigts, maintenez fermement et retournez.

Formez de jolis angles avec la pointe d’une paire de ciseaux (sans trop forcer)

Préparez le second poignet.

Positionnez le bas de manche envers vers vous.

Amenez ensuite l’un des poignets, endroit du côté non thermocollé contre l’envers du bas de poignet.

Positionnez le poignet bord à bord avec le côté de la fente.

Prenez soin de bien positionner le poignet bord à bord et piquez toute la longueur à 1cm.

Rabattez à l’ongle les marges de couture vers l’intérieur du poignet (en lissant et aplatissant avec votre ongle)

Rabattez ensuite le poignet sur l’endroit du bas de manche en prenant soin de bien positionner les marges de couture à l’intérieur du poignet et de sorte que le repli couvre de 2/3mm la couture précédente (comme pour le montage du pied de col sur le corps de vêtement). Aidez vous de votre fer.

Sur l’endroit, piquez à 1/2mm du pli en piqûre/nervure (Au dessus du pli sur l’endroit et juste en dessous sur l’envers comme pour le montage du col)

Repassez ensuite le poignet au fer.

Montez l’autre poignet sur l’autre bas de manche.

Etape 12: Monter les manches

Il s’agit de monter les manches sur les emmanchures du corps de vêtement. La première chose à faire est de repérer quelle manche va de quel côté grâce au repère placer au moment de la préparation des piéces.

Il faut ensuite insérer la manche à l’intérieur du vêtement, endroit contre endroit, emmanchures bord à bord et en prenant soin de faire correspondre la couture côté du vêtement avec la couture de fermeture de manche.

Retirez le bloc que votre machine pour accéder au bras. Positionnez votre vêtement et piquez tout le tour des emmanchures à 1cm en prenant soin de faire correspondre le cran de tête de manche avec la couture d’épaule du vêtement.

REMARQUE: Il y a un peu d’embu (excédent de longueur) sur la manche par rapport à l’emmanchure du corps de vêtement (de 1cm à 1,5cm en fonction des tailles) C’est tout à fait normal, cela permet les mouvements du corps sans tirer sur les couture. Il vous faut le résorber en tirant légèrement sur les emmanchures du corps de vêtement au fur et à mesure de la couture. Ici, l’embu se passe sur tout le tour de l’emmanchure et pas uniquement sur la tête de manche.

Surfilez les marges de couture ensemble.

Plaquez les marges de couture au fer vers les manches. Pensez à bien “écraser” au fer la couture au niveau de l’épaule.

Etape 13: L’ourlet du bas de vêtement

Sur toute la longueur du bas du vêtement, formez au fer un pli de 1cm.

Repliez ensuite ce cm sur lui-m^me pour former un ourlet de 0,5 sur 0,5, pensez à former un petit triangle plié sur chaque extrémité.

Plaquez l’ensemble au fer et piquez toute la longueur à 1 ou 2mm du bord du pli.

Etape 14: Les boutonnières

Marquez l’emplacement des boutonnières:

  • Sur le pied de col, de façon centrée en hauteur et en tenant compte du diamètre de vos boutons pour la largeur.
  • Sur la patte de boutonnage, la première boutonnière doit être placée à 2cm sous le pied de col et les suivantes à 10cm d’intervalles. Ceci peut être adapté si vous souhaitez plus de boutons ou en fonction de la taille de ceux-ci.
  • Sur les poignets, placez les repères de façon centrée si vous choisissez un seul bouton ou à intervalles réguliers si vous souhaitez en mettre 2 ou plus.
  • Placez également un repère de façon centré sur le dessus de la fente capucin.

Réalisez les boutonnières et cousez les boutons en vis-à-vis.

Etape 15: Repasser le vêtement terminé.

Une étape à ne pas négliger pour bien finaliser sa réalisation et en faire de jolies photos pour les partager sur les réseaux afin que je puisse voir vos réalisations avec les #republiqueduchiffon et #estherpattern 😉

La chemise ESTHER est terminée!!!!

J’espère que ce tutoriel en Pas à Pas vous aura été utile et que vous êtes fière de votre réalisation.

Je reste disponible en commentaire si vous avez des questions ou de précisions 🙂

BONNE JOURNEE et BONNE COUTURE!

Géraldine

Coudre la chemise ESTHER “Pas à Pas”

12 janvier 2022 | Non classé, Accueil, Tutoriels

Coudre la chemise ESTHER “Pas à Pas”

12 janvier 2022 | Non classé, Accueil, Tutoriels