Hello, hello,

Avec tout le travail que j’ai en ce moment (préparation des commandes, emballage, gestion, administratif, préparation des patrons PDF pour cet été et patronage de la collection AH 2014..), je n’ai pas le temps de coudre des vêtements pour moi. Résultat: lors de nos rencontres, je n’ai rien à me mettre d’autre de la collection  qu’une vieille Michelle toute élimée tellement je l’ai portée et c’est tout de même un comble! (Je valide l’expression: « Ce sont les cordonniers les plus mal chaussés.. »).

En voyant toutes vos réalisations sur IG, je me suis dit que j’allais le prendre le temps de coudre et joindre l’utile à l’agréable en profitant de l’occasion pour prendre en photos chaque étape du montage pour les partager sur le blog en réalisant des pas à pas… (Si tu passes par ici, Merci Emmanuelle (blog: Les printemps de Margot) de m’avoir souflé l’idée avec ton pas à pas sur le pantalon Gilbert visible ICI).

Finalement ça me semble beaucoup mieux que de simples fiches techniques qui pullulent déjà sur le web. Je suis contente de cette initiative et si ça vous plait et que vous validez.. je me ferais bien un Jacques la semaine prochaine!

On commence donc aujourd’hui avec le montage de la veste Michelle, c’est une de mes pièces préférées parce qu’elle est simple et efficace autant à porter qu’à coudre! Gérard est un bon premier manteau à coudre… et bien Michelle, sa petite soeur est une bonne première veste parce qu’elle est relativement simple tout en incluant les techniques de base de montage d’une veste (col, parementures, enformes, doublure etc..)

Comme vous le savez, en couture, il existe tout un tas de techniques mais, à mon sens, pas de régles. Nous avons toutes un esprit différent et notre compréhension des choses, nos logiques, différent. C’est pourquoi aujourd’hui je vais vous proposer une méthode de montage un peu différente de celle du guide de réalisation fourni avec le patron de Michelle, une autre logique de montage. Et j’espère qu’au fur et à mesure de vos réalisations RDC vous vous forgerez les vôtres, vos propres logiques. Au fur et à mesure de l’acquisition de techniques, vous pourrez monter vos modèles en vous fiant à vos propres savoirs et techniques et en utilisant le guide de réalisation comme ce qu’il est: un guide et non pas une bible;)

Vous l’aurez compris, je suis dans une démarche pédagogique, mon objectif c’est de vous voir progresser, vous lancer des défis et réaliser toutes les fringues dont vous avez envie en vous affranchissant d’une bête démarche d’application et en vous aidant à trouver vos propres logiques de montage en toute intelligence. Je vous propose donc ici un exemple de logique de montage mais aussi des techniques détaillées qui viendront peut-être nourrir vos réflexions sur le montage de vos vêtements.

REALISATION de la Veste MICHELLE, pas à pas…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le choix du tissu s’est fait sur un coup de coeur, j’avais déjà une Michelle en vieux rose que j’adore mais qui a pris un sacré coup tellement je l’ai portée et lavée.. Le tissu a fini par « boulocher » donc quand je suis aller à Bruxelles au Caméléon Coquet et que j’ai découvert toutes les merveilles d’imports exclusifs de tissus japonais, j’ai complètement craqué sur le asanoha rose. Très belle facture, belle tenue sans être rigide… parfait pour une Michelle… VENDU! (Le patron Jean-Yves est juste trop sympa, je vous invite vraiment à aller découvrir sa caverne aux merveilles ICI). Pour la doublure, je choisis une belle popeline de coton blanc cassé (je préfère le coton en doublure pour les vestes d’été, je trouve ça plus agréable à porter)

Etape 1: Choisir sa taille et prélever les pièces sur le patrons

Pour choisir la taille,  le patronnage est réalisé comme en prêt-à-porter et la stature est de 1m65, ça tombe bien je mesure 1m60 et je fais un 38 en magasin pour les vestes donc va pour un 38!

Prélever les pièces sur le patrons, le 38 c’est la ligne rouge sur la planche. J’utilise du papier kraft blanc (4€60 les 10 m en rouleau chez Graphigro, economique, fin, transparent juste comme il faut et assez résistant pour être utilisé plusieurs fois),  je le superpose au patron puis je décalque chacune des pièces nécessaires (j’indique leur numéro, le nombre de coupe à réaliser, la mention tissu ou doublure ainsi que le sens des Droites Lignes (DL) parfois appelé Droit Fil (DF). J’ajoute ensuite les marges de couture directement sur le papier (en utilisant le tableau de coupe) je coupe à raz des lignes de marges. Pour ma part, j’utilise rarement les crans de montage mais il ne faut pas oublier de les ajouter sur les marges de couture du papier ainsi que les repères de positionnement des poches.

Placement des pièces sur le tissu et coupe, je me réfère au plan de coupe fourni dans le guide de réalisation pour positionner mes pièces, j’épingle, je coupe à raz des pièces de papier et je marque les crans sur les marges de coupe au ciseaux.

Etape 2: Préparation et montage des poches plaquées

Je réalise toujours cette étape en premier.. comme ça c’est fait…

Je positionne les poches tissus et doublures (endroit contre endroit) et bord à bord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je réalise une piqûre à la machine à 1 cm sur tout le tour en laissant une ouverture de 2/3 cm pour pouvoir les retourner.

Je dégarnis les « coins » pour former de jolis angles sur l’endroit. Je retourne par l’ouverture, je forme les angles avec une pointe (j’utilise mes ciseaux mais c’est risqué, il ne faut pas trop forcer.. je vous conseille une aiguille à tricoter) puis je plaque les poches au fer à repasser en prenant soin de bien cacher la doublure sous le tissu pour qu’elle ne soit pas visible du côté endroit de la poche (sinon, on va la voir une fois les poches montées et ce ne sera pas joli!)

NB: L’ouverture n’est pas fermée, elle est positionnée comme le reste du pourtour et bien plaquée au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la craie, je place mes repères de positionnement de poches sur les parties devants droit et gauche.

Je place ensuite les poches que j’épingle avant le montage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique ensuite le tour (mais pas le haut!) en démarrant et arrêtant le couture sur la ligne haute par 2 ou 3 aller/retour, ça permet de consolider l’ouverture et de limiter les risques de déchirure au niveau des côtés des poches (surtout si on les utilise beaucoup)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etape 2: Assembler les parementures

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je positionne les 2 parementures endroit contre endroit et je pique la longueur du haut à 1 cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre ensuite la couture au fer. C’est très important pour le rendu final et vos finitions. (La centrale vapeur est la meilleure amie de la couturière..)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etape 3: Assembler les devants entre eux

Je positionne mes devants endroit contre endroit puis je pique à 1 cm la longueur du haut (même principe qu’à l’étape précédente).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre et je plaque la couture au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etape 4: Assembler les dos entre eux

Je positionne les 2 parties dos endroit contre endroit puis je pique toute la longueur du milieu à 1 cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre et je plaque ma couture au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Etape 5: Assembler devant et dos ensemble (première étape de montage du col châle dit « à même le devant »)

(Vous allez vite comprendre pourquoi en le faisant ;)).

C’est là que les choses sérieuses commencent, si vous comprenez le principe, plus aucun col ne vous résistera… Munissez-vous d’une petite paire de ciseaux bien aiguisée sur la pointe)

Je commence par positionner une épaule de ma partie devant, endroit contre endroit, avec l’épaule correspondant de la partie dos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique la longueur d’épaule à 1cm  jusqu’à l’angle d’épaule de la partie devant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je m’arrête et je laisse l’aiguille de la machine « plantée dans le tissu » au niveau d’un point imaginaire qui se situe à 1cm en diagonale de l’angle d’épaule de la partie devant (au dessus sur la photo).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je lève mon pied de biche (toujours aiguille plantée) et je vérifie que les marges forment un angle droit de 1cm de chaque côté sur la pointe formée par l’angle d’épaule de ma partie dos (au dessous sur la photo).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je viens cranter l’angle de la partie devant (au dessus) et uniquement celle-ci jusqu’à l’aiguille (ce qui va me permettre de « libérer » la partie devant et de la faire pivoter)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ici, j’ai pivoté la partie devant pour l’amener bord à bord avec la partie dos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique sur la longueur jusqu’à l’autre angle d’épaule en faisant coïncider les milieux des devants et des dos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je m’arrête au niveau de l’autre angle d’épaule du devant, aiguille plantée, je lève le pied de biche et je crante exactement comme précédemment.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pivote le tissu du devant pour l’amener bord à bord avec le dos et je poursuis ma couture le long de la seconde épaule.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce que ça donne…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce n’est pas fini, sur l’envers (intérieur de la veste) je dégarnis les angles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis j’ouvre toutes les coutures au fer, c’est très important pour la suite de ne pas « sauter » l’étape du repassage!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce que ça donne sur l’endroit (extérieur de la veste)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vu de l’intérieur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour finir cette étape, je ferme les côtés droit et gauche de la veste devant et dos ensemble, endroit contre endroit à 1cm puis j’ouvre les coutures au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

PAUSE! On a bien mérité un petit café!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etape 6: Montage des manches

Je commence par plier les manches endroit contre endroit dans le sens de la longueur puis je pique à 1cm sur toute la longueur pour les fermer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre ensuite les coutures au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce que ça donne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je prépare les enformes des bas de manches, je les plie en deux sur la largeur puis je viens les fermer en piquant à 1cm sur la longueur du petit côté. J’ouvre ensuite les coutures au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je positionne les enformes bas de manches sur les bas de manches, endroit contre endroit. En fait, il faut enfiler la manche dans l’enforme, le côté le plus étroit vers le bas de la manche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique ensuite à 1cm tout le tour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je replie ensuite l’enforme vers l’intérieur de la manche puis je marque la pli au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les manches sont prêtes, je les monte au corps de veste. Il existe plusieurs méthodes pour monter des manches et passer l’embu. Pour ma part, je retourne les manche pour les avoir sur l’endroit, je prend mon corps de veste positionné sur l’envers puis je glisse la manche dans la veste (endroit contre endroit donc). Aidez-vous des crans de repères pour mettre la manche droite à droite! (il y a un double cran sur le devant de l’emmanchure à positionner sur le devant du vêtement)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je passe un maximum d’embu au niveau de la tête de manche. Le cran de tête de manche doit coïncider avec la couture d’épaule.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sacro-sainte étape de repassage, ici je plaque légèrement la couture dans le sens naturel de placement des marges de couture.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà, ça commence à ressembler à quelques choses 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Etape 7: Montage des parementures sur le corps de veste.

Tout d’abord, j’assemble l’enforme haut dos sur l’ensemble parementure formé à l’étape 2. C’est exactement le même principe de montage qu’à l’étape 5.

Je positionne l’enforme dos haut sur l’ensemble formé par les parementure de manière à coudre le petit arc de cercle sur les parementures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je commence par piquer le petit côté à 1cm jusqu’à un point imaginaire situé à 1cm en diagonale par rapport à l’angle. Je laisse l’aiguillé « plantée » dans le tissu puis je crante l’angle des parementures (qui correspond au premier angle d’épaule) en dessous sur la photo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je fais ensuite pivoter l’enforme pour l’amener bord à bord avec les parementures, je poursuis ma couture jusqu’à l’autre angle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je m’arrête, je laisse l’aiguille plantée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je lève le pied de biche de la machine puis je crante la partie dessous  (parementures) et uniquement celle-ci.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pivote pour terminer ma couture sur les petits côtés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce que ça donne:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je dégarnis ensuite les angles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis je plaque les couture au fer (toujours aussi important cette étape pour la suite)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vu sur l’endroit du tissu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vais maintenant assembler tout ça au corps du vêtement.

Je positionne l’ensemble parementure sur le vêtement endroit contre endroit en faisaint coïncider  les crans et les coutures des milieux hauts. Puis je pique tout le tour à 1cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je replie ensuite les parementures sur l’intérieur de la veste et je plaque au fer pour bien former le col.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le corps de veste est presque terminé… reste à assembler les enformes bas devant et dos mais avant ça je vous propose de glacer le col tout de suite.

Etape 8: Glacer du col

Glacer le col, permet de maintenir celui en place, de le figer pour qu’il ne s’ouvre pas et ait une bonne tenue. Normalement, je le fais à la toute fin du montage, après la pose de la doublure en même temps que les finitions, mais pour que ce soit bien visible sur les photos, je le fais là.

Sur cette photo on voit que le col peut « s’ouvrir » ce qui ne peut rester en l’état!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour réaliser le glaçage, on va simplement coudre les marges de couture du corps de vêtement et des parementures ensemble.

Les coutures sont ouvertes (voilà pourquoi c’est important de l’avoir fait avant, en plus du fait que le rendu final sera nettement amélioré), je chope les marges de couture du bas et je les plaque l’une contre l’autre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique ensuite toute la longueur des marges de couture.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le col est ainsi glacer (figer), il ne bougera plus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est le moment de poser son étiquette!

Etape 9: Pose de l’étiquette

C’est tout simple, je la positionne centrée sur l’enforme dos haut en laissant plus d’un centimètre en bas pour la marge de couture de la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je préfère les étiquettes qui sont cousues sur tout le tour, c’est plus propre… Je pique celle-ci sur l’enforme uniquement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Reste les enformes bas devant et dos et le corps de veste est terminé..

Etape 10: Monter les enformes bas devant et dos.

Dans un premier temps, j’assemble les enformes entre elles.

Je commence par les enformes bas dos, par l’un des petits côtés, endroit contre endroit à 1cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre ma couture au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je positionne les enformes devant de chaque côté de cet ensemble et je pique les petits côtés endroit contre endroit à 1cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre mes coutures au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je place mon corps de vêtement endroit face à moi et parementure ouverte face à moi également.

Je positionne dessus mes enformes (envers face à moi)  bord à bord avec l’une de mes parmentures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique du bas vers le haut jusqu’au cran de repère (environ 3cm). Je réalise la même couture de l’autre côté des enformes avec l’autre parementure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je replie ensuite les parementures endroit contre endroit avec les devants et je tends tout le bas de la veste, pour faire coïncider toutes les coutures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique ensuite toute la longueur du bas à 1cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je dégarnie les coins puis je retourne les enformes et les parementures vers l’intérieur de la veste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour que ce soit propre, je plaque d’abord mes marges de coutures au fer vers le bas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis je rabats les enformes vers le haut et je plaque au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je forme mes angles et je plaque les marges de couture restantes sur les enformes bas en prolongement de la couture.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce que ça donne à ce moment là… le corps de veste est terminé…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il lui manque sa doublure!

Etape 11: Pose de la doublure

Je commence par réaliser le pli d’aisance du milieu dos en utilisant les crans de repère. Je plie toute la longueur et je pique sur quelques centimètres sur le haut et le bas (voir repère du patron)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’assemble ensuite les devants avec le dos par les épaules et les côtés endroit contre endroit à 1cm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre et je plaque toutes mes coutures au fer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je prépare ensuite les manches de la doublure. Je les plie dans le sens de la longueur puis je pique toute la longueur sur une manche et je laisse une ouverture d’une vingtaine de centimètres sur la seconde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ouvre et je plaque au fer les coutures en prolongeant les plis sur la partie ouverte d’une des deux manches.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’assemble ensuite les manches au corps de doublure selon le même principe que celui utilisé pour le montage des manches tissus sur le corps de veste.

 

Il faut maintenant monter le doublure sur le corps de veste.

Pour cela, je positionne la veste « tissu », parementures dépliées, endroit face à moi. Je viens la couvrir avec la doublure envers face à moi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je positionne le pli d’aisance de la doublure dos sur le milieu de l’enforme haut dos juste sous l’étiquette. C’est le point de départ de ma couture. Je pique à 1cm toute la longueur d’un côté (d’une parementure) jusqu’à quelques centimètres au dessus de la piqûre parementure/enforme bas. Je réalise la même opération de l’autre côté (en partant du milieu dos)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je retourne ensuite les parementures et les enformes sur l’envers. Puis j’assemble les enformes du bas avec le bas de la doublure à 1cm (endroit contre endroit) sur toute le longueur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je réalise ensuite le rempli d’aisance du bas de la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique l’ensemble formé par la parementure, le pli d’aisance et l’enforme du bas pour fermer l’angle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je retourne ensuite la veste par l’ouverture laissée dans l’une des manches de la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce que ça donne au niveau des angles de la doublure, on voit bien le rempli.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je marque le pli d’aisance du bas de la doublure au fer ce qui va faciliter le glaçage des enformes bas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A ce stade, on voit tout de suite ce que ça va donner 😉 Mais il faut encore fixer la doublure au niveau des manches.

Pour ça, j’enfile les manches doublures dans les manches tissus en position finale.

Je glisse la main par l’ouverture de la manche doublure entre le tissu et la doublure jusqu’au bas de la manche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’attrape le bord de la manche tissu au niveau de la couture de fermeture de la manche puis  je repli vers l’intérieur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je fais la même chose avec le bord de la manche doublure que je replis vers la manche tissu et je positionne les couture l’une contre l’autre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je maintiens bien puis le tire pour sortir ma main par l’ouverture de la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, je pique à 1cm tout le tour, en positionnant le tissu et la doublure au fur et à mesure de la couture.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On obtient un « Tube » puis on remet la veste sur l’endroit en repassant l’ensemble par l’ouverture de la manche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà ce qu’on obtient 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je retourne à nouveau la veste sur l’envers pour former le pli d’aisance du bas des manches.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je réalise la même opération par la même ouverture sur la deuxième manche.

Votre doublure est montée! La veste est quasiment terminée! Il reste encore quelques finitions à réaliser pour obtenir un joli résultat.

Etape 12: Finitions

Si je mets la veste sur mannequin et que je regarde le dos… voilà ce que j’ai…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bouh!!! que c’est laid… et porté.. c’est pire alors pour remédier à cela, je vais glacer mes enformes bas (comment démontrer l’intérêt du glaçage et des finitions en une image héhé!).

Pour cela, je repasse sur l’intérieur de la veste… c’est-à-dire que je passe l’ensemble de la veste par l’ouverture laissée dans l’emmanchure d’une des manches doublure. Je positionne le bas, bien à plat devant moi en dépliant les enformes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vais ensuite les replier soigneusement en entrainant la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je plie sur un maximum de longueur (on est gêné par les parementures donc on ne va pas jusqu’au bout sur les extrémités)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je réalise ensuite une couture invisible à la main, tout le long de la bordure en piquant les marges de couture sur le tissu du corps de veste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le même « souci » va se présenter au niveau les bas de manche. Je réalise la même opération.

Pour cela je reviens à la position « tube » et je positionne correctement l’enforme (comme elle doit être au final)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je réalise une couture invisible à la main tout autour de la marge de couture (même principe qu’à l’étape de précédente)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Avant de fermer l’ouverture de la doublure manche et de crier! AYE!

Je vous propose de réaliser une dernière petite finition au niveau des épaules pour permettre le maintien de la doublure sur la veste tissu et éviter que la doublure ne change de position à chaque fois que vous l’enlever.

C’est assez simple, il faut couper 2 petits rectangles de doublure d’environ 1cm de large sur 3cm le long.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je repére mes marges de couture d’épaule doublure et d’épaule tissu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je viens positionner une petite bande entre les marges de couture repérées au dessus au niveau des coutures d’épaule.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pique chaque côté de la bandelette sur chacune des marges de couture d’épaule. Ce qui va maintenir  la doublure sur l’épaule en lui laissant un peu d’aisance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je peux maintenant fermer l’ouverture de la doublure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Enfin je repasse entièrement Michelle, je la mets sur mannequin et je vous montre le résultat.

Après l’écriture de ce long billet… la nuit commence à tomber.. je ne suis pas vraiment motivée pour une photo « portée » là, maintenant… Mais je la mets demain et je mets une photo de moi et Michelle qui sera visible sur Instagram.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous invite à poser toutes vos questions en commentaire de ce billet,  je ferais au mieux pour répondre à toutes pour que tout le monde puisse profiter de vos remarques.

J’espère que ça vous a plu et que ça vous aidera!

Belle soirée!  je vais visionner un GOT bien mérité 😉